Certains proches du footballeur Emiliano Sala, disparu dans la nuit de lundi à mardi veulent que les autorités continuent à faire les recherches pour le retrouver. C’est le cas notamment de Berenice Schkair, proche du joueur. Une amie qui est d’ailleurs persuadée que cette disparition n’est pas le fruit de la malchance…

C’est tout le monde du football qui est en larmes. Le corps et l’avion d’Emiliano Sala n’ont toujours pas été retrouvés et plus le temps passe et plus les chances de retrouver le jeune homme, disparu dans la nuit de lundi à mardi s’amoindrissent. Lui-même était très lucide quant à sa situation, relatant les faits dans des messages audios adressés à ses amis. Sala, c’était un attaquant rompu aux joutes du football européen. En effet, il signe à Nantes en juillet 2015 après avoir fait quelques piges probantes du côté de la Gironde, à Bordeaux puis en Normandie, chez le Stade Malherbe de Caen.

Le grand gaillard argentin s’était donc créé une solide réputation dans l’hexagone et son transfert vers le club gallois de Cardiff City pour la somme de 20 millions d’euros représentait la réussite de son début de carrière.

Actuellement, les recherches qui avaient été suspendues à cause de mauvaises conditions climatiques ont repris, dernier motif d’espoir des proches de l’attaquant. Berenice Schkair, mannequin et proche du joueur avait même lancé un cri du cœur sur les réseaux sociaux: « Les secouristes, n’arrêtez pas de le chercher s’il vous plaît. Continuez vos recherches ».

La jeune femme va même plus loin, sur son compte Twitter, elle avait posté un message, qui a été supprimé par la suite disant :« Enquêtez sur la mafia du football parce que je ne crois pas que ce soit un accident ». Une thèse du complot infondée mais qui démontre bien la détresse de la jeune femme.

On souhaite bien évidemment beaucoup de courage aux proches du joueur et prions pour lui.

Certains proches du footballeur Emiliano Sala, disparu dans la nuit de lundi à mardi veulent que les autorités continuent à faire les recherches pour le retrouver. C’est le cas notamment de Berenice Schkair, proche du joueur. Une amie qui est d’ailleurs persuadée que cette disparition n’est pas le fruit de la malchance…

C’est tout le monde du football qui est en larmes. Le corps et l’avion d’Emiliano Sala n’ont toujours pas été retrouvés et plus le temps passe et plus les chances de retrouver le jeune homme, disparu dans la nuit de lundi à mardi s’amoindrissent. Lui-même était très lucide quant à sa situation, relatant les faits dans des messages audios adressés à ses amis. Sala, c’était un attaquant rompu aux joutes du football européen. En effet, il signe à Nantes en juillet 2015 après avoir fait quelques piges probantes du côté de la Gironde, à Bordeaux puis en Normandie, chez le Stade Malherbe de Caen.

Le grand gaillard argentin s’était donc créé une solide réputation dans l’hexagone et son transfert vers le club gallois de Cardiff City pour la somme de 20 millions d’euros représentait la réussite de son début de carrière.

Actuellement, les recherches qui avaient été suspendues à cause de mauvaises conditions climatiques ont repris, dernier motif d’espoir des proches de l’attaquant. Berenice Schkair, mannequin et proche du joueur avait même lancé un cri du cœur sur les réseaux sociaux: « Les secouristes, n’arrêtez pas de le chercher s’il vous plaît. Continuez vos recherches ».

La jeune femme va même plus loin, sur son compte Twitter, elle avait posté un message, qui a été supprimé par la suite disant :« Enquêtez sur la mafia du football parce que je ne crois pas que ce soit un accident ». Une thèse du complot infondée mais qui démontre bien la détresse de la jeune femme.

On souhaite bien évidemment beaucoup de courage aux proches du joueur et prions pour lui.

Comments