Ricardo violent et raciste ? Fidji Ruiz répond enfin à la polémique !

0
4

Il y a quelques heures, Nehuda sortait du silence pour faire d’incroyables révélations sur son ex Ricardo. D’ailleurs, elle l’a qualifié de pervers narcissique, de raciste ou encore d’homme violent. Interrogée à ce sujet, Fidji Ruiz a été contrainte de prendre la parole. STAR24 vous dit tout.

Face aux révélations de Nehuda, Ricardo Pinto a décidé de répliquer et s’est défendu en lâchant: « Première accusation ‘’Ricardo raciste’’. La mère de ma fille Nehuda est métisse, mon ex avant elle c’était Fidji d’origine marocaine. Mes amis d’enfance, Eddy, Jordan, un rebeu, un renoi, un portugais. Je pense qu’on n’a donc pas tous la même définition du mot raciste… Le sujet raciste au bout d’un moment il faut être cohérent. Je ne m’appelle pas Jean, mais Ricardo, fils d’immigré. Je ne pense pas que je sois le mieux placé pour être le top des racistes… ».

Voyant que son nom est cité dans l’histoire, Fidji Ruiz a décidé de prendre la parole pour dire… qu’elle ne voulait pas être mêlée à cela. « Je vois bien tout vos messages, je me fais harceler de partout sauf qu’il faut savoir un truc c’est que je ne me mêlerais pas d’histoires qui ne me regardent absolument pas (…) Ca ne sert à rien de m’envoyer des messages (…) Je suis une fille en couple, je ne fais plus de télé (…) Je suis dans ma vie paisible et tout (…) Il faut me laisser s’il vous plait » a lâché celle qui a fait une réduction mammaire.

Face à la vague de remarques reçues malgré tout, l’ex de Dylan Thiry a repris son téléphone et a ajouté sur Snapchat: « Je suis finalement obligée de prendre mon téléphone et parler parce que je reçois des messages de personnes qui n’ont absolument pas compris ce que je voulais dire (…) Je n’étais pas là, je n’étais pas témoin dans les affaires des autres (…) Je ne couvre rien du tout, je ne juge rien car je n’étais pas présente (…) Moi de ma propre personne, je n’ai jamais vu aucune violence face à moi (…) Je n’ai absolument rien vécu ni rien vu sous mes yeux (…) Comme ça, les choses sont claires (…) On passe à autre chose ! » 

Que pensez-vous du discours de Fidji Ruiz ?