L’affaire Emiliano Sala se décante de plus en plus. En effet, un corps vient d’être repêché près des débris de l’avion disparu le 21 janvier dernier. Ce corps est en voie d’acheminement vers les services d’identifications.

C’est un drame qui a touché le monde entier. La disparition d’Emiliano Sala et de son pilote à bord d’un avion de tourisme en provenance de Nantes vers Cardiff au Pays de Galles a fait les gros titres de la presse mondiale ces dernières semaines. Alors que les recherches avaient un temps été abandonnées, la générosité de certains footballeurs dont Kylian Mbappé avait permis de reprendre les recherches. Bien mal leurs a pris car depuis, grâce au groupe privé financé par la famille d‘Emiliano Sala, la carcasse de l’avion a été retrouvée en mer.

De plus, un corps a été repêché près des débris et serait actuellement en chemin pour être autopsié et identifié. C’est ce qu’affirme en tout cas l‘AAIB, le bureau d’enquête britannique en charge de l’affaire : « Le corps est actuellement transporté à Portland ». L’AAIB précise que la récupération de ce corps a été étudié et rendue possible grâce à l’usage du ROV, engin sous marin télécommandé. Le corps a donc été récupéré « après un examen visuel approfondi des lieux de l’accident à l’aide du ROV ».

L’autopsie devrait donc révéler si il s’agit du corps d‘Emiliano Sala ou bien de son pilote David Ibbotson. Une avancée dans l’enquête qui commence à marquer la fin de cette dramatique histoire. Le FC Nantes de leurs côté, ancien club d‘Emiliano Sala, réclame aujourd’hui les 17 millions d’euros au Cardiff FC qui venait de s’offrir les talents de l’argentin.

Le FC Nantes attend donc très vite le premier des trois versements pour le transfert de leurs ancien joueur soit 5 millions d’euros. Une somme que Cardiff est enclin à payer, uniquement lorsque « tout les faits » auront été tirés au clair.

La loi du business reprend son cours.

L’affaire Emiliano Sala se décante de plus en plus. En effet, un corps vient d’être repêché près des débris de l’avion disparu le 21 janvier dernier. Ce corps est en voie d’acheminement vers les services d’identifications.

C’est un drame qui a touché le monde entier. La disparition d’Emiliano Sala et de son pilote à bord d’un avion de tourisme en provenance de Nantes vers Cardiff au Pays de Galles a fait les gros titres de la presse mondiale ces dernières semaines. Alors que les recherches avaient un temps été abandonnées, la générosité de certains footballeurs dont Kylian Mbappé avait permis de reprendre les recherches. Bien mal leurs a pris car depuis, grâce au groupe privé financé par la famille d‘Emiliano Sala, la carcasse de l’avion a été retrouvée en mer.

De plus, un corps a été repêché près des débris et serait actuellement en chemin pour être autopsié et identifié. C’est ce qu’affirme en tout cas l‘AAIB, le bureau d’enquête britannique en charge de l’affaire : « Le corps est actuellement transporté à Portland ». L’AAIB précise que la récupération de ce corps a été étudié et rendue possible grâce à l’usage du ROV, engin sous marin télécommandé. Le corps a donc été récupéré « après un examen visuel approfondi des lieux de l’accident à l’aide du ROV ».

L’autopsie devrait donc révéler si il s’agit du corps d‘Emiliano Sala ou bien de son pilote David Ibbotson. Une avancée dans l’enquête qui commence à marquer la fin de cette dramatique histoire. Le FC Nantes de leurs côté, ancien club d‘Emiliano Sala, réclame aujourd’hui les 17 millions d’euros au Cardiff FC qui venait de s’offrir les talents de l’argentin.

Le FC Nantes attend donc très vite le premier des trois versements pour le transfert de leurs ancien joueur soit 5 millions d’euros. Une somme que Cardiff est enclin à payer, uniquement lorsque « tout les faits » auront été tirés au clair.

La loi du business reprend son cours.

Comments