Si depuis sa relation avec Thibault Garcia, Shanna Kress n’a toujours pas vécu une histoire semblable avec un autre homme, la chanteuse a confié à ses followers qu’elle se sentait triste et seule depuis quelques mois dans sa nouvelle vie à Miami… 

Si la belle Shanna Kress adore se confier auprès de ses followers, et bien il y a quelques heures, la jolie brune en a profité pour s’emparer de son compte Snapchat et ouvrir son cœur à ses nombreux fans : « Bon les amis, j’ai décidé d’ouvrir mon cœur et de vous parler. J’ai toujours le sourire sur mon snap mais ma vie n’est pas du tout comme ça… J’ai envie de vous parler, pour ceux qui me suivent et qui m’aiment bien. En gros depuis que je suis arrivée aux États-Unis en avril l’année dernière, j’ai rencontré des gens avec qui ça s’est bien passé. Mais depuis quelques temps je me suis rendue compte que quand t’es bien les gens sont là mais quand ça va pas il n’y a plus personne. C’est ce qu’il s’est passé donc j’ai fait un gros tri…«  

Elle continue en poursuivant : « J’ai dégagé tout le monde de ma vie parce que je me suis rendue compte qu’ils m’utilisaient que ce soit pour l’argent ou pour mon Instagram. Et oui je suis partie car je ne supporte pas la France et la mentalité des gens bien que le pays soit magnifique (…) Donc soit je vis dans un pays où je ne peux pas être moi-même mais avec des gens qui m’aiment, soit je suis ici, je peux être moi-même mais je suis seule. Pour l’instant, j’ai envie de continuer à rester ici parce que je me bats tous les jours pour mon visa et ma musique. (…) Mais là aujourd’hui mes sentiments c’est la tristesse et la solitude complète… Je suis une vraie gentille, j’ouvre mon cœur assez facilement, je parle… Mais je me fais bai*** la gueule ! J’ai été trop déçue, je pleure souvent parce que je suis seule, c’est horrible. C’est très compliqué. (…) Mais je ne vais pas lâcher.«   On peut donc voir qu’en ce moment même, la jeune femme est au plus mal… c’est pourquoi on souhaite plein de courage à notre jolie chanteuse !

Lisa Herrera

Comments