Il y a quelques jours, Sophie Vouzelaud revenait sur les discriminations dont elle était victime durant le concours Miss France douze ans auparavant. Des propos qui ont été démentis par son ancienne rivale.

En découvrant les propos de son ancienne première Dauphine, Rachel Legrain-Trapani avait choisi d’y répondre dans sa story Instagram: « Je ne comprends pas ses insinuations lors de cette interview. Concernant les moqueries des Miss de ma promo, je n’en ai jamais vues. Je sais que l’entente avec celle qui partageait sa chambre n’était pas au beau fixe, ce que je regrette évidemment car elle devait en effet se sentir isolée ». Puis la chérie de Benjamin Pavard est revenue sur les déclarations de la belle brune : « Ils n’avaient pas confiance en moi par rapport à ma surdité. Ils pensaient peut-être que je n’étais pas capable ». Ce à quoi, elle a rétorqué: « Oui, elle avait plus de votes du public que moi, mais les règles étaient différentes : à mon époque, le jury avait son mot à dire sur les 5 finalistes. Comment insinuer qu’il ait été manipulé par la société Miss France ? Je trouve dommage de jeter le discrédit sur mon élection 12 ans après ».

3165167236_1_4_ctncwtlm

Face à sa colère, Sophie Vouzelaud lui a écrit sur Twitter et a lâché: « Coucou Rachel Trapani, dans l’interview je n’ai pas dit de mal de toi, regarde-la tu verras, tu n’y es pour rien de ton côté. Je n’ai rien contre toi (…) Je n’ai dit que la vérité ». Ce à quoi, l’ex-Miss France 2007 a rebondi en disant: « Je ne dis rien contre toi afin de calmer le jeu avec son ancienne rivale. Je tenais juste à rétablir la vérité sur les raccourcis que nous pouvons comprendre dans l’interview ».

Bon et bien les choses sont désormais dites. L’eau dans le gaz se serait-elle atténuée selon vous ?

Il y a quelques jours, Sophie Vouzelaud revenait sur les discriminations dont elle était victime durant le concours Miss France douze ans auparavant. Des propos qui ont été démentis par son ancienne rivale.

En découvrant les propos de son ancienne première Dauphine, Rachel Legrain-Trapani avait choisi d’y répondre dans sa story Instagram: « Je ne comprends pas ses insinuations lors de cette interview. Concernant les moqueries des Miss de ma promo, je n’en ai jamais vues. Je sais que l’entente avec celle qui partageait sa chambre n’était pas au beau fixe, ce que je regrette évidemment car elle devait en effet se sentir isolée ». Puis la chérie de Benjamin Pavard est revenue sur les déclarations de la belle brune : « Ils n’avaient pas confiance en moi par rapport à ma surdité. Ils pensaient peut-être que je n’étais pas capable ». Ce à quoi, elle a rétorqué: « Oui, elle avait plus de votes du public que moi, mais les règles étaient différentes : à mon époque, le jury avait son mot à dire sur les 5 finalistes. Comment insinuer qu’il ait été manipulé par la société Miss France ? Je trouve dommage de jeter le discrédit sur mon élection 12 ans après ».

3165167236_1_4_ctncwtlm

Face à sa colère, Sophie Vouzelaud lui a écrit sur Twitter et a lâché: « Coucou Rachel Trapani, dans l’interview je n’ai pas dit de mal de toi, regarde-la tu verras, tu n’y es pour rien de ton côté. Je n’ai rien contre toi (…) Je n’ai dit que la vérité ». Ce à quoi, l’ex-Miss France 2007 a rebondi en disant: « Je ne dis rien contre toi afin de calmer le jeu avec son ancienne rivale. Je tenais juste à rétablir la vérité sur les raccourcis que nous pouvons comprendre dans l’interview ».

Bon et bien les choses sont désormais dites. L’eau dans le gaz se serait-elle atténuée selon vous ?

Comments