Soprano très ému, il se livre sur son enfant qu’il n’a jamais connu

0
12

Soprano a un parcours incroyable dont il peut être fier et pourtant, il garde un sentiment d’amertume. Et pour cause, le rappeur marseillais a eu un fils lorsqu’il était plus jeune, né sous X. Toujours dans l’espoir de le retrouver, il s’est livré à ce sujet devant les caméras de « Sept à Huit ».

Pour ceux qui suivent Soprano depuis un moment, vous n’êtes pas sans savoir que l’artiste qui aurait tenté de se suicider a eu un enfant lorsqu’il était adolescent. D’ailleurs, il en a parlé dans l’un de ses morceaux baptisé Parle-moi sorti en 2007. Dans celui-ci, le rappeur qui est devenu professeur de maths s’est directement adressé à ce garçon en disant: « Fils, si aujourd’hui j’te parle à travers ce disque. C’est pour que tu puisses savoir que ton père existe et qu’il s’appelle Saïd. J’suis triste depuis que ta mère t’as mis à la das sans me le dire sans que je puisse te voir vu que t’es né sous X. J’sais pas si t’es encore en vie en tout cas jour et nuit j’prie pour que chaque Février tu puisses souffler sur tes bougies. J’réagis souvent comme un temps de pluie quand je vois un gosse de ton âge et dire t’as 8ans aujourd’hui (…) j’lache pas le steak j’te le prouverai un jour j’serai devant toi avec des années d’cadeaux à rattraper même si je sais que j’recuperai jamais les années qu’elle m’a volé (…) J’mange très peu quand j’sais pas si tu manges à ta faim et j’pleure en écoutant « Comme une fils » de Corneille l’orphelin. Au volant d’ma caisse, sur la corniche, je n’rêve pas de d’vnir riche mais plutôt, de te dire « Ich liebe dich » ».

Soprano très ému, il se livre sur son enfant qu’il n’a jamais connu

Quatorze ans plus tard, la situation n’a pas vraiment changé et le sujet est toujours aussi sensible pour Soprano. Invité pour le portait de Sept à Huit diffusé ce dimanche 29 août, l’ancien coach de The Voice est revenu dessus et s’est livré sur son fils qu’il n’a jamais connu, très ému. « J’étais avec une fille et on a eu un enfant à 16 ans. Mais on était trop jeune. Elle a placé l’enfant à la DDASS sans m’en avertir. Il est né sous X […] et comme je ne l’ai pas reconnu, je ne suis pas considéré comme son père ». Soprano continue en expliquant : « Ça me fait mal, car à l’heure actuelle, je ne sais pas s’il est vivant, s’il est en bonne santé. C’est compliqué (…) C’était une période très compliquée, heureusement qu’il y avait la musique, j’ai pu tout lâcher à l’intérieur pour ne pas faire plus de bêtises ».

Mais Soprano ne perd pas espoir : « Oui, j’espère toujours, comme tous les papas«  ». Croisons les doigts pour que cela arrive bientôt.