En 2015, Stromae annulait une série de concerts à cause de sa santé. On apprendra ensuite que le chanteur Belge était victime d’un burn-out. De là, il a décidé de se faire hospitaliser. Quelques années après son coup dur, le jeune homme se livre comme jamais. STAR24 vous raconte tout.

Stromae a beaucoup changé depuis qu’il s’est retiré du devant de la scène. Dans une interview accordée à Hep Taxi !, il est revenu sur la célébrité que l’artiste a eu du mal à supporter: « On peut pas le dire ça normalement mais des fois un peu ouais. C’est pour ça que parfois j’ai envie d’aller ailleurs. De prendre une deuxième résidence quelque part ailleurs où l’on me connaît pas (…) Je me suis interdis de me plaindre des privilèges (…) Le public risque de se verser (…) Ce n’est pas parce qu’on a envie quelque chose qu’on a pas le droit de s’en plaindre. Parfois, c’est hyper envahissant (…) J’essaye de refuser poliment lorsqu’il y a des moments de vie privée avec ma famille ».

Papa depuis plusieurs mois, il a avoué qu’il regrettera sa dépression toute sa vie. Stromae a poursuivi en faisant des confidences touchantes: « Je suis toujours dans la retenue, dans le contrôle à cause des autres et de ce qu’ils vont penser (…) Je me sens un peu comme dans le Truman Show (…) Je m’en veux d’être parano (…) C’est assez pesant un peu parfois (…) Je bosse tout le temps. Même quand je n’allais pas bien et que je sortais de l’hôpital (…) Aujourd’hui, je le fais plus sainement (…) A un moment, ce n’était que du travail. Tout le temps. C’était comme ça l’année de la dernière tournée en 2015 (…) Je ne l’ai vraiment pas senti venir, je m’en veux un peu de ça. Ce burn-out là, si j’avais pu l’éviter pourquoi pas quoi. Ce n’est pas très chouette. »

En 2015, Stromae annulait une série de concerts à cause de sa santé. On apprendra ensuite que le chanteur Belge était victime d’un burn-out. De là, il a décidé de se faire hospitaliser. Quelques années après son coup dur, le jeune homme se livre comme jamais. STAR24 vous raconte tout.

Stromae a beaucoup changé depuis qu’il s’est retiré du devant de la scène. Dans une interview accordée à Hep Taxi !, il est revenu sur la célébrité que l’artiste a eu du mal à supporter: « On peut pas le dire ça normalement mais des fois un peu ouais. C’est pour ça que parfois j’ai envie d’aller ailleurs. De prendre une deuxième résidence quelque part ailleurs où l’on me connaît pas (…) Je me suis interdis de me plaindre des privilèges (…) Le public risque de se verser (…) Ce n’est pas parce qu’on a envie quelque chose qu’on a pas le droit de s’en plaindre. Parfois, c’est hyper envahissant (…) J’essaye de refuser poliment lorsqu’il y a des moments de vie privée avec ma famille ».

Papa depuis plusieurs mois, il a avoué qu’il regrettera sa dépression toute sa vie. Stromae a poursuivi en faisant des confidences touchantes: « Je suis toujours dans la retenue, dans le contrôle à cause des autres et de ce qu’ils vont penser (…) Je me sens un peu comme dans le Truman Show (…) Je m’en veux d’être parano (…) C’est assez pesant un peu parfois (…) Je bosse tout le temps. Même quand je n’allais pas bien et que je sortais de l’hôpital (…) Aujourd’hui, je le fais plus sainement (…) A un moment, ce n’était que du travail. Tout le temps. C’était comme ça l’année de la dernière tournée en 2015 (…) Je ne l’ai vraiment pas senti venir, je m’en veux un peu de ça. Ce burn-out là, si j’avais pu l’éviter pourquoi pas quoi. Ce n’est pas très chouette. »

Comments