The Conjuring 3 : les premiers détails terrifiants dévoilés

0
28

L’attente en valait la peine. Après cinq ans d’attente insoutenables et quelques détails dévoilés, le troisième volet de « The Conjuring » va enfin débarquer dans nos salles obscures. Avis aux fans de films d’horreur, vous allez bientôt hurler de toutes vos tripes. Découvrez les premiers informations concernant ce nouvel épisode de la franchise. STAR24 vous raconte tout.

Vous avez vu et revu les volets de Conjuring et Anabelle en long en large et en travers ? Bonne nouvelle, Lorrain et Ed Warren vont faire leur retour au cinéma avec The Conjuring 3 : sous l’emprise du diable à partir du 4 juin prochain. Une fois encore, le film risque d’être plus morbide que jamais puisqu’il a été classifié « R » à cause de la « violence, de la terreur et des images dérangeantes ».

L’histoire sera centrée sur l’affaire Arne Johnson, baptisée par la presse « le procès du diable ». Il s’agit de la première affaire de l’histoire des Etats Unis où un homme soupçonné de meurtre a plaidé la possession démoniaque pour sa défense. Lorrain et Ed Warren vont devoir se battre pour protéger l’âme d’un petit garçon mais vont-ils en sortir indemne ? A suivre.

The Conjuring 3 : les premiers détails terrifiants dévoilés

Pour ceux qui voulaient en savoir plus sur le prochain volet : The Conjuring 3 se déroule en 1981. Il s’agit de la vraie date de l’affaire d’Arne Cheyenne Johnson. Au niveau de l’espace temporel, il s’agit du plus récent de la franchise. Autre nouveauté : ce film sera basés une histoire vraie. À 19 ans, ce jeune homme a assassiné son propriétaire qui était notamment le patron de sa petite-amie Debbie Glatzel après une dispute qui a tourné au vinaigre. Selon le suspect, ce dernier aurait été sous l’influence du diable au moment des faits. Il aurait provoqué le démon qui s’était infiltré dans le corps de David Glatzel alias le petit-frère de sa chérie.

Dans le film The Conjuring 3, le propriétaire a vu son nom modifié par respect pour la famille de la victime. Le totem d’une sorcière retrouvé dans la maison du jeune couple disponible dans le film n’est pas issu de la vraie histoire. De plus, la possession de David Glatzel par le démon ne ressemblait pas vraiment à la scène vue dans le trailer. En réalité, il souffrait de visions, d’égratignures au réveil, de convulsions et de contorsions corporelles. De quoi nous donner envie de s’intéresser davantage à cette histoire.

Allez-vous le voir au cinéma ?