Quelques jours après avoir remporté le télé crochet le mois dernier, Maëlle a reçu d’étranges menaces sur son compte Instagram, qui l’ont poussée à porter plainte. Les policiers ont remonté la piste vers un individu de 19 ans manifestant d’inquiétants signes d’obsession envers la plus belle voix de l’année.

Après avoir été la première femme à remporter The Voice, la jeune Maëlle, à peine âgée de 17 ans, a été la cible de menaces d’enlèvement par un individu de 19 ans. Selon Le Parisien, la jeune femme recevrait des messages très inquiétants après lui avoir refusé une offre de shooting photo. «Il assure qu’il a fait la guerre, qu’il est militaire et que durant sa carrière, il a vu des enfants morts et des filles abusées, précise une autre source. Et il finit par menacer d’enlever Maëlle en vue de la mettre en vente sur le darknet.» La police a pris très au sérieux la plainte de la jeune artiste et a mené l’enquête. Les propos menaçants venaient en réalité d’un jeune homme de 19 ans souffrant de troubles psychiatriques et traité pour ceux-ci à l’hôpital Charcot de Plaisir dans les Yvelines.

En mai dernier, la chanteuse avait remporté l’émission de télé crochet. Ce qui avait attiré tous les regards sur sa voix et ses influences qui ont contribué à la forger. «Je chante depuis longtemps et j’avais vraiment envie d’essayer The Voice que je regarde souvent en famille», avait-elle confié pendant l’enregistrement d’une session. Sa passion pour la musique est née grâce à ses sœurs. «J’ai commencé à jouer du piano avec elles. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à chanter». Autodidacte, elle n’a jamais pris de cours de piano. Ses influences musicales? «Lana Del Rey. J’aime beaucoup ce qu’elle fait. C’est vraiment une artiste que j’admire. Je pourrais écouter ses chansons tout le temps!»

Comments