Le boxeur français Tony Yoka connait une période difficile dans sa toute jeune carrière. Passé professionnel il y a moins d’un an, le champion olympique est dans la tourmente suite à quelques affaires extra sportives concernant son couple et sa soit disant infidélité.

En pleine ascension depuis sa victoire aux Jeux Olympiques, Tony Yoka, 26 ans, est en plein moue. Malgré un début de carrière au haut niveau démarré sur des chapeaux de roues, l’athlète originaire de Paris essaye de se remettre temps bien que mal des différents démêlés qui le lie avec la justice. En effet, il y a quelques mois ,  » l’Artiste  » comme on l’appelle a été sanctionné et mis en garde par l’Agence française de lutte contre le dopage ainsi que par la Fédération Française de Boxe. La cause : il ne s’était pas présenté aux différents contrôles et a donc été rappelé à l’ordre. Il risque 2 ans de suspensions.

Deuxième affaire, cette fois-ci une histoire d’infidélité envers sa compagne Estelle Mossely. En juin 2017, le boxeur a rendez-vous avec une hôtesse de l’air et son manager dans un hôtel du quartier de Pigalle à Paris. Le beau-frère de la propriétaire de l’établissement hôtelier et cette dernière, ont délibérément voulu le faire chanter à travers plusieurs messages envoyés d’un téléphone en lui réclamant une somme astronomique comprise entre 25 000 et 30 000 euros, selon nos confrères du Parisien.

Les deux maîtres chanteurs ont ensuite menacé de transmettre des photos de Tony Yoka avec la jeune femme de la réception de l’hôtel. Le sportif a donc porté plainte contre ses deux individus qui ont été condamnés par la suite à 6000 euros de dommages et intérêts au titre du préjudice moral pour avoir fait chanter le champion olympique de boxe. Malgré tout cela, Tony Yoka a remporté son dernier combat devant les yeux de sa femme, totalement confiante envers la décision de la fédération et surtout vers la fidélité de son mari. Le français reste invaincu.

Allan Fritah

Comments