Alors que son absence de TPMP s’est fait remarquer depuis quelques jours, Matthieu Delormeau a tenu à donner de ses nouvelles de lui sur son compte Twitter. Un tweet énigmatique qui ne rassure pas forcément ses followers.

Il n’a pas remis une fesse autour de la table de TPMP depuis le lundi 14 janvier. Matthieu Delormeau, pourtant toujours fidèle au poste pour être présent médiatiquement brille pour l’instant par son absence. Alors les internautes inquiets se sont demandés où était passé l’ancien animateur star de NRJ12. Il a d’ailleurs échappé à ce qui pourrait devenir un nouveau scandale ces prochains jours. Plus troublant encore, Cyril Hanouna lui-même avouait le mercredi 16 janvier ne plus avoir de nouvelles de son chroniqueur et être prêt à lancer un avis de recherche si il le fallait. « Baba » déclarant même avec humour que si quelqu’un croisait il ne devait « pas intervenir seul car l’individu est dangereux. »

Fort heureusement, l’animateur de 44 ans, qui avait été taclé par un célèbre youtubeur est sorti du silence mercredi soir sur son compte Twitter.

« Hello les amis ! Petite période un peu difficile mais je vais revenir vite et fort. En attendant quand je reçois ça au bureau… Ça me touche beaucoup ». Un message qui permet à ses followers de bien voir que l’animateur ne fait plus le mort mais qui ne les rassure pas totalement encore.

Pour la petite anecdote rigolote, Matthieu Delormeau n’est plus apparu à l’écran depuis que Francesca Antioniotti, nouvelle chroniqueuse autour de la table, lui ai déclaré sa flamme en direct. D’abord un peu timide, la jeune femme a véritablement lâche les chevaux et a avoué les sentiments qu’elle avait développé pour son camarade : « Les gens ne voient pas comment il est en fait, moi je sais comment il est. Il est ultrasensible, on ne peut pas l’aimer, parce que le mec est drôle à chaque fois qu’il parle. Il est intelligent, il est magnifique, en plus je l’ai vu vendredi avec une chemise de bûcheron, je bavais ! »

Une déclaration qui a dû flatter l’égo de Matthieu Delormeau.

 

Alors que son absence de TPMP s’est fait remarquer depuis quelques jours, Matthieu Delormeau a tenu à donner de ses nouvelles de lui sur son compte Twitter. Un tweet énigmatique qui ne rassure pas forcément ses followers.

Il n’a pas remis une fesse autour de la table de TPMP depuis le lundi 14 janvier. Matthieu Delormeau, pourtant toujours fidèle au poste pour être présent médiatiquement brille pour l’instant par son absence. Alors les internautes inquiets se sont demandés où était passé l’ancien animateur star de NRJ12. Il a d’ailleurs échappé à ce qui pourrait devenir un nouveau scandale ces prochains jours. Plus troublant encore, Cyril Hanouna lui-même avouait le mercredi 16 janvier ne plus avoir de nouvelles de son chroniqueur et être prêt à lancer un avis de recherche si il le fallait. « Baba » déclarant même avec humour que si quelqu’un croisait il ne devait « pas intervenir seul car l’individu est dangereux. »

Fort heureusement, l’animateur de 44 ans, qui avait été taclé par un célèbre youtubeur est sorti du silence mercredi soir sur son compte Twitter.

« Hello les amis ! Petite période un peu difficile mais je vais revenir vite et fort. En attendant quand je reçois ça au bureau… Ça me touche beaucoup ». Un message qui permet à ses followers de bien voir que l’animateur ne fait plus le mort mais qui ne les rassure pas totalement encore.

Pour la petite anecdote rigolote, Matthieu Delormeau n’est plus apparu à l’écran depuis que Francesca Antioniotti, nouvelle chroniqueuse autour de la table, lui ai déclaré sa flamme en direct. D’abord un peu timide, la jeune femme a véritablement lâche les chevaux et a avoué les sentiments qu’elle avait développé pour son camarade : « Les gens ne voient pas comment il est en fait, moi je sais comment il est. Il est ultrasensible, on ne peut pas l’aimer, parce que le mec est drôle à chaque fois qu’il parle. Il est intelligent, il est magnifique, en plus je l’ai vu vendredi avec une chemise de bûcheron, je bavais ! »

Une déclaration qui a dû flatter l’égo de Matthieu Delormeau.

 

Comments