Quelques semaines après la fin du tournage de Moundir et les apprentis aventuriers 4, Vincent Shogun disparaissait du paysage médiatique. Et pour cause, le Ch’ti aurait été détenu en prison pour détention de drogues dures. Enfin libéré, le jeune homme avait promis de s’expliquer. C’est désormais chose faite.

En juillet dernier, une incroyable information a agité la Toile. En effet, Vincent Shogun aurait été arrêté en possession de drogues dures. Des faits qui auraient été confirmés avec les photos de lui posant près de substances quelques semaines auparavant n’ont rien arrangé à cette rumeur et à son cas. Après avoir promis en août de sortir du silence très bientôt, c’est désormais chose faite grâce à son interview accordée à Non Stop People.

Alors qu’il était en séjour sur Amsterdam, Vincent Shogun s’est retrouvé dans la tourmente. En effet, une personne qui était en soirée avec lui était muni de produits illicites. L’ex d’Hillary raconte: « Il ne m’a rien dit et on s’est fait contrôler. Donc j’ai pris pour lui. J’ai été arrêté pour possession de stupéfiants et j’ai été inculpé donc c’était très dur (…) J’ai eu très peur. Je me demandais ce que je faisais là. J’étais stressé. Ça a duré vingt-huit jours. J’étais seul dans ma cellule heureusement. J’ai fait beaucoup de pompes, car tu n’as rien à faire d’autre. Tu ne manges pas beaucoup (…) J’avais une heure et demi de promenade. J’étais tendu, le regard noir. »

Malgré l’abandon des charges contre lui, de nombreuses productions ont annulé sa participation à des programmes après sa libération. Mais Vincent Shogun ne se démonte pas. Il poursuit:  « Je suis un battant. Peu importe ce que l’on pense de moi, je m’en fiche royalement. Je sais qui je suis, que je n’ai rien fait, que j’étais là au mauvais moment avec la mauvaise personne ».

Bon courage à lui en tout cas.

Quelques semaines après la fin du tournage de Moundir et les apprentis aventuriers 4, Vincent Shogun disparaissait du paysage médiatique. Et pour cause, le Ch’ti aurait été détenu en prison pour détention de drogues dures. Enfin libéré, le jeune homme avait promis de s’expliquer. C’est désormais chose faite.

En juillet dernier, une incroyable information a agité la Toile. En effet, Vincent Shogun aurait été arrêté en possession de drogues dures. Des faits qui auraient été confirmés avec les photos de lui posant près de substances quelques semaines auparavant n’ont rien arrangé à cette rumeur et à son cas. Après avoir promis en août de sortir du silence très bientôt, c’est désormais chose faite grâce à son interview accordée à Non Stop People.

Alors qu’il était en séjour sur Amsterdam, Vincent Shogun s’est retrouvé dans la tourmente. En effet, une personne qui était en soirée avec lui était muni de produits illicites. L’ex d’Hillary raconte: « Il ne m’a rien dit et on s’est fait contrôler. Donc j’ai pris pour lui. J’ai été arrêté pour possession de stupéfiants et j’ai été inculpé donc c’était très dur (…) J’ai eu très peur. Je me demandais ce que je faisais là. J’étais stressé. Ça a duré vingt-huit jours. J’étais seul dans ma cellule heureusement. J’ai fait beaucoup de pompes, car tu n’as rien à faire d’autre. Tu ne manges pas beaucoup (…) J’avais une heure et demi de promenade. J’étais tendu, le regard noir. »

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vincent Shogun LVDCB (@vincentshogun.off) le

Malgré l’abandon des charges contre lui, de nombreuses productions ont annulé sa participation à des programmes après sa libération. Mais Vincent Shogun ne se démonte pas. Il poursuit:  « Je suis un battant. Peu importe ce que l’on pense de moi, je m’en fiche royalement. Je sais qui je suis, que je n’ai rien fait, que j’étais là au mauvais moment avec la mauvaise personne ».

Bon courage à lui en tout cas.

Comments