En l’espace de quelques mois, Wejdene a vu sa carrière décoller à vitesse grand V grâce à son titre « Anissa ». En effet, la jeune femme cartonne. A l’occasion de la sortie de son premier album, elle s’est livrée sur son succès et sa fortune.

Wejdene revient de loin. Bien que son titre Anissa ait divisé au premier abord, son premier album baptisé 16 cartonne depuis plusieurs jours. Au cours d’une interview accordée à France.tv Slash, la chanteuse s’est livrée sur la période où elle était harcelée à l’école. « Je savais que, quand j’allais au collège, j’allais recevoir des moqueries (…) En fait, ce sont des gens pessimistes. Je déteste ça. Ils ne croient en personne, en gros. Du coup, moi, dès qu’on me dit ‘Tu vas pas réussir’, je vais le faire juste pour réussir, c’est comme ça. J’ai persévéré juste pour leur faire fermer leur bouche. (…) Je ne voulais pas m’arrêter parce qu’ils disaient ça (…) J’ai eu des coups de blues. Je commençais à douter de moi. Je me disais : ‘Pourquoi tu fais ça ?’ Un jour est venu où j’ai tout supprimé. Je ne voulais plus rien savoir de la musique. (…) Pour moi, ça ne pouvait arriver qu’aux autres (…) Parfois y a des trucs, j’ai envie de jeter mon téléphone en les regardant. Comment tu peux dire ça à quelqu’un, en fait ? Genre des gens hyper méchants, qui souhaitent la mort, et tout ».


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par TU HORS DE MA VUE 💋 (@wejdene.bk) le

Mais aujourd’hui, tout va mieux pour Wejdene qui le clame même dans son titre 16 : elle n’est plus endettée. En parlant de son rapport avec l’argent, la jeune femme a parlé de ses projets d’avenir et de sa fortune au micro d’Apple Music et a déclaré: « À partir du moment où j’aurais une famille, un mari, des enfants je ne me vois pas continuer. C’est très compliqué, déjà je vois très peu ma mère et mes soeurs. Alors, si j’ai des enfants pour qu’ils ne voient leur mère qu’une fois sur deux, ce n’est pas bien. Ce n’est pas compatible, genre du tout (…) Si je ne suis pas dans le besoin, j’arrêterai, mais si je suis encore dans le besoin je vais continuer, ça c’est sûr. Parce que avant d’arrêter, il va falloir construire quelque chose, va falloir qu’on ait de l’argent de côté. J’investis pour plus tard, j’essaie au maximum de pas faire n’importe quoi avec mon argent. (…) Y’a des choses à construire, j’ai que 16 ans.« 

Quel est votre morceau préféré de Wejdene ?

En l’espace de quelques mois, Wejdene a vu sa carrière décoller à vitesse grand V grâce à son titre « Anissa ». En effet, la jeune femme cartonne. A l’occasion de la sortie de son premier album, elle s’est livrée sur son succès et sa fortune.

Wejdene revient de loin. Bien que son titre Anissa ait divisé au premier abord, son premier album baptisé 16 cartonne depuis plusieurs jours. Au cours d’une interview accordée à France.tv Slash, la chanteuse s’est livrée sur la période où elle était harcelée à l’école. « Je savais que, quand j’allais au collège, j’allais recevoir des moqueries (…) En fait, ce sont des gens pessimistes. Je déteste ça. Ils ne croient en personne, en gros. Du coup, moi, dès qu’on me dit ‘Tu vas pas réussir’, je vais le faire juste pour réussir, c’est comme ça. J’ai persévéré juste pour leur faire fermer leur bouche. (…) Je ne voulais pas m’arrêter parce qu’ils disaient ça (…) J’ai eu des coups de blues. Je commençais à douter de moi. Je me disais : ‘Pourquoi tu fais ça ?’ Un jour est venu où j’ai tout supprimé. Je ne voulais plus rien savoir de la musique. (…) Pour moi, ça ne pouvait arriver qu’aux autres (…) Parfois y a des trucs, j’ai envie de jeter mon téléphone en les regardant. Comment tu peux dire ça à quelqu’un, en fait ? Genre des gens hyper méchants, qui souhaitent la mort, et tout ».


Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par TU HORS DE MA VUE 💋 (@wejdene.bk) le

Mais aujourd’hui, tout va mieux pour Wejdene qui le clame même dans son titre 16 : elle n’est plus endettée. En parlant de son rapport avec l’argent, la jeune femme a parlé de ses projets d’avenir et de sa fortune au micro d’Apple Music et a déclaré: « À partir du moment où j’aurais une famille, un mari, des enfants je ne me vois pas continuer. C’est très compliqué, déjà je vois très peu ma mère et mes soeurs. Alors, si j’ai des enfants pour qu’ils ne voient leur mère qu’une fois sur deux, ce n’est pas bien. Ce n’est pas compatible, genre du tout (…) Si je ne suis pas dans le besoin, j’arrêterai, mais si je suis encore dans le besoin je vais continuer, ça c’est sûr. Parce que avant d’arrêter, il va falloir construire quelque chose, va falloir qu’on ait de l’argent de côté. J’investis pour plus tard, j’essaie au maximum de pas faire n’importe quoi avec mon argent. (…) Y’a des choses à construire, j’ai que 16 ans.« 

Quel est votre morceau préféré de Wejdene ?

Comments