Jeremstar retenu en otage avec Sheryfa Luna, les détails glaçants dévoilés

il y a 2 mois - Article rédigé par la rédaction du magazine Star24

Il y a quelques jours de cela, Jeremstar annonçait prendre une pause après avoir vécu des périodes éprouvantes. Alors qu'il s'apprête à sortir un nouveau livre baptisé Survivant des réseaux sociaux, le vidéaste est revenu sur une agression dont il a été victime avec Sheryfa Luna.

En 2018, Jeremstar s'est retrouvé dans une sombre affaire baptisée Jeremstargate où on l'accusait d'agressions sexuelles sur mineurs. Son ami de l'époque Pascal Cardonna aurait proposé à des garçons des actes sexuels en échange d’une rencontre avec celui qui s'est retrouvé en sang pour la cause animale. Trois ans plus tard, le Youtubeur a finalement réussi à être blanchi et Aqababe a été condamné pour diffamation publique, injures publiques et injures publiques en raison de l’orientation sexuelle en juin dernier.

Mais cette histoire continue de lui coller à la peau malgré lui. Ce jeudi 29 septembre, Jeremstar a évoqué les différentes agressions subies à cause de cela. En particulier la fois où il a été retenu en otage à Paris avec Sheryfa Luna par un déséquilibré qui sortait tout juste de prison pour avoir "posé une bombe à Paris qui avait été déjouée".

"Cette personne était persuadée que j'étais un pédophile et que c'était vrai. Cette personne, avec des intentions de meurtre, était extrêmement menaçante et m'a bloqué sur un banc dans un endroit public en plein Paris, m'a empêché de partir pendant plus d'une heure, en m'accusant de choses horribles (...) Je me demandais même s'il avait pas des armes. Quand quelqu'un vous dit droit dans les yeux 'j'avais posé une bombe à paris je voulais faire un bain de sang mais elle a été déjouée j'ai été incarcéré pendant une dizaine d'années', vous comprenez que vous avez à faire à quelqu'un qui évolue dans des sphères" a raconté Jeremstar.

Egalement présente, son amie chanteuse a été choquée de vivre tout cela. Celui qui a été victime de harcèlement par un journaliste a ajouté : "C'était moi qui était visé. (...) Je ne pouvais plus bouger de mon banc, à chaque fois, il devenait violent, je regardais Sheryfa, et finalement, vous réussissez à vous enfuir en partant en courant pour vous réfugier dans un restaurant et que tout le monde hallucine... C'était vraiment très choquant, j'ai encore ces images, c'est une véritable agression, y a tout qui défile dans ma tête. Tout ça a été pris très au sérieux lorsque je l'ai signalé".

De plus, l'ancien blogueur de télé-réalité a évoqué le fait qu'il ait dû annuler des dates de son spectacle à cause de menaces d'attentat... Des révélations qui font froid dans le dos.

Articles similaires