"Tu mérites d'être égorgée' : Léna harcelée, les messages qui font froid dans le dos

il y a 7 mois - Article rédigé par la rédaction du magazine Star24

Qui a dit que la notoriété ne comporte que de bons côtés ? Alors que Léna file toujours le parfait amour avec Adil Rami, les débuts télévisuels de cette dernière n'ont pas été qu'une partie de plaisir.

Régulièrement harcelée sur les réseaux sociaux, la candidate de télé-réalité a accepté de faire part de ces messages qui font froid dans le dos lors de son entretien accordé à Melty. "Le cyberharcèlement a commencé quand il y a eu des problèmes dans l'émission de téléréalité où je me suis rapprochée d'un garçon qui était en couple. Moi c'était ma première téléréalité et je me suis attirée les foudres : 'T'es une briseuse de couple' parce qu'il y a des personnes qui ne vont pas réfléchir plus loin que le bout de leur nez et du coup ça peut être violent" s'est-elle souvenue.

Puis l'ancienne candidate de LPDLA9 a partagé le genre de messages reçus au quotidien et a précisé : "Moi j'ai reçu des messages : 'tu mérites d'être égorgée', 'fais gaffe quand tu sors de chez toi'. Du coup ça déchaîne de la haine. On ne se rend pas compte que derrière un écran on est des humains. Je pense qu'il ya des spectateurs qui prennent tout au premier degrés ce qu'il se passe dans la téléréalité. Je suis comme les personnes qui regardent. Si on me dit 'c'est du vrai', je me demande vraiment si c'est du vrai (...) En étant dans la télé, tu ne sais pas ce qui est vrai de ce qui est faux. Est-ce-que cette personne est réellement en couple ? Est-ce-qu'elle te drague vraiment ? Est-ce-que c'est pour faire venir sa copine ? Est-ce-que c'est prévu ?".

Léna a profité de cette interview pour révéler que les téléspectateurs sont parfois si cruels qu'elle a fini par avoir des phases de dépression. "Ces personnes qui font ça ne se rendent vraiment pas compte de l'impact. C'est fort ce que je vais dire mais il y a quand même des personnes qui en meurent (...) Donner un avis ok, souhaiter la mort non. Je l'ai mal vécu, tu pleures et en plus le métier d'influenceur, c'est un métier incertain. On n'est pas à plaindre, je suis d'accord, mais ça reste un métier éphémère. J'ai eu des grosses périodes de dépression et je crois que l'on imagine pas à quel point elles sont très noires" a conclu celle qui aurait été trompée par son ex. Un témoignage touchant mais effrayant.

Articles similaires