The Voice : Amel Bent victime de racisme, ce message qui tue...

il y a 1 mois - Article rédigé par la rédaction du magazine Star24

La vie de star n'est pas tous les jours facile. Si nos célébrités préférées recoivent beaucoup d'amour de la part de leurs fans, la tendance peut vite s'inverser et c'est ce qu'a confirmé Amel Bent dans La Face Katché, ce lundi 6 décembre 2021.

Après avoir elle-même démarré avec un télé-crochet lors de la deuxième saison de La Nouvelle Star, Amel Bent est devenue coach pour The Voice Kids en 2017 avant d'intégrer la version adulte trois ans plus tard. Si ce rôle a été validé par pas mal de téléspectateurs, celle qui s'est confiée sur sa fausse couche et sa troisième grossesse a également été victime d'un élan de haine et les mots employés ont été plutôt durs.

D'origine marocaine et venant de La Courneuve, Amel Bent a fait l'objet de nombreuses insultes racistes. "Quand j'intègre le fauteuil de The Voice et que je vois les commentaires du samedi soir sur Twitter, je me dis : 'on a encore du chemin'. Tout le monde n'est pas prêt à avoir une Rebeu sur le fauteuil". L'une des remarques les plus virulentes ? "Va faire The Voice à Alger".

Fort heureusement, la chanteuse n'est pas du genre à se laisser attendre par tout cela comme elle l'a déjà évoqué dans le documentaire Sans filtre de W9. "J'ai grandi aux 4 000 - Cité de La Courneuve - au contraire c'est ce qui m'a peut-être vaccinée contre toute forme de xénophobie et de racisme (...) Cette entraide, c'est ma réalité, c'est comme ça que j'ai grandi.C'est plus après que je me suis rendue compte que ça pouvait poser problème" a-t-elle avoué. De plus, ce ne sont pas les haters qui lui ont donné envie de quitter The Voice mais plutôt de rester le poing levé face au racisme !

Articles similaires