Rym Renom brise le silence après son accouchement prématuré

il y a 3 mois - Article rédigé par la rédaction du magazine Star24

Cette semaine a été forte en émotions pour Vincent Queijo et Rym Renom. En effet, a jeune femme a eu une deuxième grossesse difficile. Le weekend dernier, elle s'est livrée sur ses problèmes de santé et a déclaré: "Une nuit compliquée... J'avais mal au dos et la tête. Mon corps est fatigué. J'ai hâte du rendez-vous avec le professeur à l'hôpital qui est spécialiste en pré-éclampsie. Comme vous le savez, on m'a annoncé que j'avais une pré-éclampsie, je prends la tension tout le temps, hier soir j'avais la tension haute, mais j'ai attendu un petit peu et elle est revenue normale, du coup je me suis dis que ce n'était pas la peine d'aller à l'hôpital. Je fais attention, demain matin j'ai des analyses, mon gynécologue me suit de très près. On m'a annoncé aussi la semaine dernière qu'on devrait me déclencher d'ici quelques semaines. J'ai dû avancer mon rendez-vous avec ce professeur pour qu'il puisse me rassurer et qu'on parle un peu plus sur le sujet".

Quelques heures plus tard, la candidate de Mamans et célèbres s'est finalement rendue à l'hôpital et a accouché prématurément. Comme l'a annoncé Vincent Queijo, le bout de chou a été placé sous surveillance. Fort heureusement, les choses se sont arrangées. D'ailleurs, Rym Renom a pu briser le silence ce jeudi 20 janvier 2022. "16/01/2022. 34s + 3j. Après quelques jours de silence et surtout d’angoisse je retrouve enfin la force et le sourire pour vous raconter mon expérience et la fin de ma grossesse…" a-t-elle confié dans un premier temps.

Puis, elle a fait le récit de cette épreuve : "Comme vous savez, il y a quelques semaines je vous ai raconté que mon médecin m’a diagnostiqué une pré éclampsie, du coup j’ai été suivie de près par mon gynécologue et j’ai dû faire des analyses de sang tous les 2-3 jours pour bien la contrôler. Il y a 4 jours j’ai tout à coup commence à avoir des contractions qui m’empêcher de dormir, des fortes douleurs au niveau des reins, du bas du ventre et aussi des maux de tête. 24 heures après, nous sommes allés aux urgences et après quelques contrôles la nouvelle est tombée, direction au bloc pour une césarienne d’urgence car le bébé avait un rythme cardiaque trop faible. Sur le moment je n’ai pas eu le temps de réaliser ce qui se passait, je me souviens juste de la peur et l’angoisse qui m’envahissait … cette peur de perdre notre bébé". Rym Renom a pu conclure sur une note positive: "Maintenant je peux enfin vous dire que nous allons bien que notre bébé d’amour respire seul et enfin avec moi dans la chambre après quelques jours en réanimation néonatale. Je voulais du plus profond de mon cœur remercier toute l’équipe médicale de la réanimation néonatale et à toute l’équipe de l’hôpital. Merci a vous pour tous vos messages, merci à notre famille, nos amis… sachez que votre amour m’a aussi redonné le sourire✨. Et merci à toi de nous avoir sauvé mon amour @vincentqueijo ✨".

Tout est bien qui finit bien !

Articles similaires